Posts Taggés stage

Le top 5 des obsessions du MISC

Ecrit par Estelle A. le23/12/2010

À l’occasion de Noël, je vous propose de passer de l’autre côté du miroir afin de découvrir les coulisses de notre promo. Grâce à ce top 5, vous aurez un aperçu des private jokes récurrentes qui animent nos discussions et dont la teneur intellectuelle ne saurait vous décevoir. C’est parti pour le best of des préoccupations premières du MISC !

# 5

Les imaginaires

Les MISC le savent, s’il n’y avait qu’un mot à retenir de cette année au Celsa, ce serait celui-là. Le terme d’imaginaire s’emploie en effet journellement dans l’enceinte de l’école, à tel point qu’il est devenu culte. Depuis Patrice Flichy et son imaginaire d’Internet construit sur une idéologie de la technique, le MISC voit des imaginaires partout : l’imaginaire du hipster, de la ligne 3, du poney…bref, son regard critique sur le monde a été aiguisé. Le MISC sait se réapproprier les concepts étudiés en cours pour les appliquer au quotidien et ainsi renforcer involontairement son image d’étudiant pédant passionné.

# 4
Le gore

Une autre passion du MISC est d’envoyer des liens pour faire rire sa classe. Très souvent, ceux-ci renvoient vers des images ou des vidéos gores que la charte éditoriale de ce blog ainsi que la bienséance nous empêchent de diffuser ici. Comment expliquer un tel attrait pour le gore ? Il semblerait que le MISC soit un brin provocateur, un peu moqueur, mais surtout désireux d’élucider, à travers l’improbable et le loufoque, la plus grande question métaphysique : Pourquoi ?!

# 3

Le mémoire/le stage

A la fois sujets fâcheux, obsessionnels et inévitables, la rédaction du mémoire et la recherche d’un stage constituent les principales activités du MISC lors du mois de Décembre. Impossible d’échapper à la question « Tu en es où toi? », qu’on regrette immédiatement d’avoir posée, tant les visages pâlissent. Mais cette effervescence insufle néanmoins l’énergie nécessaire pour venir à bout de ces travaux herculéens (puisqu’aux mémoire et stage s’ajoutent les projets de groupes, les présentations orales, un emploi du temps accablant, la neige…. oui le MISC aime se plaindre).

# 2
Le hashtag

Fidèles à leur réputation de geeks (quoique discutable, cf notre article Geek à tout va), les MISC sont « connectés » et adeptes des codes des médias sociaux. Ils ponctuent ainsi régulièrement leurs échanges d’un hashtag sagace #comme ceci, se retenant toutefois de les intégrer à leurs Powerpoints. Marqueur contextuel, le hashtag permet souvent aux MISC de s’exprimer avec toute l’ironie dont ils sont capables. #héouais

# 1
Le lolcat

L’obsession number one du MISC, c’est évidemment le lolcat… Il était même question d’en faire le logo officiel du Master, mais la raison a repris le dessus. Le lolcat est en effet à l’image du MISC : il s’exprime dans un jargon obscur (apprenez le lolspeak ici), et, tout comme lui, il n’existerait pas sans le web. Mais le MISC sait rester sérieux : c’est la viralité du phénomène qui l’intéresse, évidemment. Son statut de mème fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article sur ce blog…#tobecontinued

Pour résumer, retenez simplement que les MISC adorent les lolcats gores au point d’en étudier les imaginaires dans leur mémoire. #JoyeuxNoël !